Organisation générale en Aquitaine

Les différents registres en Aquitaine

La région Aquitaine dispose de six registres de cancer (un registre général et cinq registres spécialisés), couvrant de façon variable les cinq départements.

 Ces registres recensent tous les nouveaux cas de cancer de façon continue :
- dans les cinq départements aquitains (Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques) en ce qui concerne :

- en Gironde uniquement en ce qui concerne :

Tous ces registres, qualifiés par le Comité National des Registres (CNR), participent à la surveillance épidémiologique du cancer dans la région Aquitaine.

On peut estimer à environ 7 000 le nombre total de cas incidents de cancer attendus annuellement en Gironde, dont environ un millier est couvert par les registres spécialisés existants.

Historiquement, les registres spécialisés ont été créés successivement depuis 1998, avant que ne soit mis en place en 2005 le registre général. Le registre général ne vise pas seulement à élargir à d’autres cancers les volets surveillance et recherche qui sont déjà très bien développés au sein des registres spécialisés, mais aussi à favoriser une complémentarité et une synergie à travers une démarche commune de surveillance des cancers en Aquitaine.

Les sources d’information

Afin d’approcher l’exhaustivité et de recueillir des données de qualité, les registres de cancer réalisent le recueil des données concernant les nouveaux cas de cancer auprès de multiples sources d’information, en les mettant à contribution de manière active. Ces sources correspondent à toutes les structures médicales de la zone géographique couverte susceptibles de diagnostiquer et de prendre en charge des patients habitant le territoire étudié : laboratoires, hôpitaux, cliniques, cabinets médicaux, caisses d'assurance maladie, ... Le recueil est également réalisé auprès de toutes les structures sanitaires, situées hors de la zone géographique couverte, mais qui attirent les patients provenant de la dite zone.



Exemple de recueil à l’intérieur et hors de la zone géographique couverte par un registre de cancer girondin.

Image

Le recueil auprès des sources d’informations est mutualisé entre les différents registres de la région, afin d’éviter de les solliciter trop fréquemment.

Sources d’informations des registres de cancer.
Image

Les données recueillies

Les données recueillies par les différents registres concernent :

  • l’identification et la description du patient
  • la tumeur
  • le traitement
  • le statut vital du patient
  • les sources d'information.

Les registres spécialisés recueillent des informations plus détaillées sur chaque cas enregistré.

Les données recueillies sont saisies dans une base de données sécurisée analysable.

Lien avec la recherche

Les registres présents en Aquitaine sont en lien étroit avec des équipes de recherche dont les principales sont :